Assurer la compatibilité avec tous les appareils

En tant que Product Manager, lorsque nous retravaillons une fonctionnalité, nous essayons d’en profiter pour nettoyer le code lié à cette fonctionnalité. C’est une très bonne chose en soit pour la planète puisque nous évitons ainsi de garder des lignes de code que nous n’utilisons plus et qui alourdissent inutilement le site ou l’application. Et une page plus lourde étant aussi plus longue à charger, il serait dommage de se passer de ces petits ajustements.

En revanche, en faisant lesdits ajustements, nous sommes aussi parfois tentés de ne plus prendre en compte la compatibilité avec de vieilles versions d’OS. Et vieux dans le domaine de la tech veut dire plus ou moins 2 ans d’âge… 🍼

Il nous est très facile d’avoir ce biais qui est de regarder les chiffres, de voir que nous avons très peu d’utilisateurs qui utilisent une version x d’un OS et d’en conclure qu’on peut sans scrupule abandonner ces utilisateurs au profit d’une meilleure expérience pour les 99.9% d’utilisateurs qui sont “à la page”. Sauf que c’est un peu le serpent qui se mord la queue. Si l’expérience est mauvaise pour les utilisateurs qui n’ont pas fait la mise à jour de leur OS (appelons-les les “vintage users”), il serait logique qu’ils arrêtent d’utiliser notre produit non ? Et dans ce cas, il est donc bien normal que lorsque nous regardons les chiffres, nous voyons si peu de “vintage users”. OK mais quel rapport avec le green web me direz-vous ?

Pourquoi devons-nous assurer la compatibilité avec tous les appareils ?

Au-delà de contrer ce biais d’usage dont je vous parle juste au-dessus, s’assurer de développer des sites et applications compatibles avec des appareils de tous âges a bien d’autres avantages.

Améliorer l’expérience utilisateur

Les appareils devenant de plus en plus puissants et les connexions Internet de plus en plus rapides, nous – professionnels du web – avons souvent eu tendance à ne pas nous embêter à alléger nos projets. La taille moyenne d’une page web a augmenté d’environ 20% entre 2018 et 2021 (source: httparchive.org) alors que, je ne sais pas vous, mais personnellement je n’ai pas l’impression qu’en 3 ans de temps, mon expérience en tant qu’utilisatrice du web ait fondamentalement changée.

Alléger nos projets nous permettrait d’avoir des sites qui chargent plus vite (et ça c’est aussi super pour le SEO !). Et en étant plus léger, on préserve aussi la batterie des appareils et moins vite nos utilisateurs ont besoin de recharger les batteries de leurs téléphones, tablettes ou ordinateurs, moins ils consomment d’électricité. Tout est imbriqué.

Lutter contre l’obsolescence programmée

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la loi REEN (Réduction de l’Empreinte Environnementale du Numérique) qui vise à renforcer la lutte contre l’obsolescence programmée. La loi prévoit notamment de “limiter le renouvellement des terminaux numériques” puisque la fabrication de nos smartphones et ordinateurs représente la principale source d’émissions carbone du numérique.

Et pourquoi changeons-nous aussi souvent de téléphone ? Parce qu’au bout d’un moment, nous ne pouvons plus faire les mises à jour et utiliser les dernières fonctionnalités de nos joujoux tech.

Si nous arrivons à changer ça, à ne pas imposer à nos utilisateurs d’avoir les appareils derniers cris pour pouvoir utiliser nos services web, ils ne seront plus obligés de jeter leurs appareils aussi souvent et la planète nous fera un grand sourire 😀

Acquérir de nouveaux utilisateurs

La planète ne sera pas la seule à apprécier notre état d’esprit “vintage” ! Au vu du prix des smartphones dernière génération (comptez environ 1000 € pour le dernier iPhone), autant dire que le vivier d’utilisateurs qui n’a pas les moyens ou simplement pas envie de dépenser un tel budget pour se payer la crème de la crème du smartphone est grand. Voilà un point qui devrait convaincre les moins écolo d’entre vous !

Vous pouvez contribuer à créer un web plus respectueux de la planète en partageant cet article pour éveiller les consciences :)
  •  
  •  
  •  
Publié le
Catégorisé comme Agir

2 commentaires

  1. C’est vraiment intéressant de mettre tout ça en relation (obsolescence, rétrocompatibilité et web plus léger). Cependant, dans le cas précis d’un changement de téléphone, je pense que c’est avant tout lié aux nouveautés qu’il apporte plutôt qu’au vieillissement de l’ancien. Je ne suis pas sûr que la part des gens qui changent de téléphone car il n’est plus mis à jour est si importante (uniquement basé sur mon ressenti).

    1. Oui je suis d’accord avec toi sur le fait que l’attrait de la nouveauté (et le beau marketing tout autour) nous pousse à changer de téléphone plus vite qu’il ne faudrait. Mais je pense que c’est surtout vrai pour les personnes qui sont assez sensibles aux nouvelles technologies. Je me fie un peu à mon entourage et j’ai remarqué que les personnes “non-tech”, qui n’ont pas nécessairement un attrait fort pour les nouvelles technologies, se retrouvent souvent avec des téléphones qui deviennent très lents et sont vite obligés d’en changer. Je n’ai pas réussi à trouver de stats sur les raisons qui poussent les gens à changer de téléphone mais j’ai l’impression qu’il y a vraiment deux catégories de personnes avec chacune une bonne (ou pas !) raison de renouveler leur téléphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *