Lu Ye: créatrice d’Onlign OS, une exploration pour un usage raisonné d’Internet

Lu Ye est une designer multidisciplinaire. À travers des expériences de conception et des recherches centrées sur l’humain, elle explore la relation entre les personnes, les activités et l’environnement. L’un de ses projets d’exploration a abouti à la création d’un système d’exploitation conceptuel baptisé Onlign OS. L’idée est d’utiliser les données d’intensité carbone connues pour informer et inciter les utilisateurs à mieux utiliser Internet en adaptant leurs usages.

Je trouve ses travaux très inspirants pour l’avenir, c’est pourquoi j’ai tenu à contacter Lu pour avoir la permission de partager son travail ici. J’espère que ses projets de recherche vous inspireront aussi. Voici son article.

Imaginer des expériences digitales évolutives en fonction du volume d’émissions carbone générées

Extrait de l’article de Lu Ye, initialement publié en anglais sur le site de Branch.

Internet consomme beaucoup d’énergie. Son omniprésence, son intangibilité et sa flexibilité ont engendré à la fois des défis et des opportunités pour minimiser notre empreinte carbone. De Low Tech Magazine, alimenté par un panneau solaire de balcon à l’essai de Google d’une plateforme informatique intelligente en carbone, nous voyons les grandes lignes d’un possible protocole axé sur la durabilité: un Internet sensible au carbone.

Pourtant, Internet n’est pas seulement façonné par les géants, mais aussi par tous ceux qui l’utilisent. En fin de compte, ce sont le comportement et la demande des consommateurs qui définissent comment l’idée d’un Internet à faible impact carbone pourrait se développer à grande échelle.

À l’époque où seul le soleil éclairait la pièce et que le vent soufflait sur les voiles, les gens vivaient avec un apport énergétique variable et développaient toute une culture autour de lui. La révolution industrielle est arrivée et les gens se sont habitués à la vie facile sans savoir ce que signifie l’énergie – jusqu’à ce que les énormes émissions carbone deviennent une menace. Puis un boom a suivi: les énergies renouvelables qui sont, par nature, intermittentes.

En tant que concepteurs, nous devons désormais travailler avec des ingénieurs pour donner vie à des sites web et des applications sensibles au carbone. Il est de notre responsabilité, en outre, de les rendre intrigantes, belles et faciles à utiliser.

L’expérimentation Onlign OS: 4 idées pour sensibiliser l’utilisateur

1. Fournir des informations sur l’intensité carbone

Tout d’abord, nous devons rendre les informations sur l’intensité carbone accessibles aux internautes afin qu’ils soient en mesure de changer leur comportement avec un état d’esprit «internet durable».

Pour fournir des données précises et en temps réel sur l’intensité carbone de chaque site web et application en ligne, nous devons nous assurer que les fournisseurs de serveurs “jouent le jeu”. Mais avant que cela ne se produise à grande échelle, dans certains cas, il est raisonnable de faire des suppositions à travers les sources actuellement disponibles. Si nous savons où sont basés les serveurs, nous pouvons estimer l’intensité carbone à partir des données du réseau.

L’indication de l’intensité carbone devrait être conçue pour être toujours visible.

Onlign OS est un système d’exploitation conceptuel conçu pour une expérience numérique holistique sensible au carbone. Les fonctionnalités sont conçues pour visualiser l’intensité carbone sur Internet en tant qu’information principale. La barre d’état affiche l’intensité en carbone de chaque application tout au long de la journée.

onlign_os_status_bar
Onlign OS: barre d’état

Cette conception d’interface est basée sur l’hypothèse que les applications dans les mêmes catégories ont des modèles d’intensité carbone similaires.

2. Inciter les gens à opter pour des alternatives à faibles transfert de données lorsque l’intensité carbone est élevée

Parfois, les utilisateurs ont déjà commencé une activité nécessitant un transfert de données important alors qu’ils entrent dans une période à forte intensité carbone.

Dans Onlign OS, lorsque l’intensité carbone des applications de streaming vidéo est élevée, une loterie de navigation apparaît sur l’écran d’accueil ou à intervalles réguliers. Avant de glisser vers la gauche ou de le sauter, l’utilisateur peut jouer avec le loto. La balle tombant devant les yeux amène l’utilisateur vers une application à faible consommation de données, par exemple, un nouvel épisode d’une chaîne de podcast favorite.

3. Rendre l’alternative et le mode bas carbone attrayants et amusants

Les interactions ou activités à faible volume de données ne signifient pas nécessairement une expérience indésirable. Au contraire, des modes réfléchis à faible consommation de données pourraient apporter un aspect ludique et un bien-être numérique que les gens apprécient.

Nos activités numériques sont souvent élastiques et contextuelles. Pensez aux appels vidéo. Si nous pouvions soit aider les utilisateurs à éviter de manière transparente les flux inutiles, soit créer un sentiment de connexion, la désactivation de la vidéo pourrait être plus attrayante pour eux.

L’application de téléphonie vidéo par défaut imaginée pour Onlign OS fonctionne à l’énergie solaire. Dans le mode d’appel à faible volume de données, au lieu de se voir le visage, les interlocuteurs peuvent interagir en touchant ou effleurant l’écran. La visualisation de ces interactions virtuelles fournit une preuve alternative de présence et, potentiellement, elle connecte mieux les êtres chers.

Appel sensoriel, mode faible transfert de données
Onlign OS: mode d’appel à faible volume de données

4. Donner à l’utilisateur un feedback systématique et significatif

Enfin, un retour d’information sur le changement de comportement et son impact devrait être fourni, ce qui renforcerait l’adoption de nouvelles habitudes numériques plus écologiques. Les gens aimeraient recevoir des commentaires avec des affiliations émotionnelles. Si les commentaires peuvent jouer sur les réalisations accomplies, ils sont encore plus puissants.

Dans Onlign OS, j’ai expliqué comment le CO2 est réduit en utilisant un arbre comme métaphore. Il faut 24 heures à un arbre de 10 ans pour éliminer la différence d’émission de CO2 entre le streaming d’une heure sur Netflix (HD) pendant une heure à haute teneur en carbone et une heure à faible émission de carbone. En alignant leur utilisation d’Internet sur l’énergie à faible émission de carbone, chaque utilisateur cultive un arbre virtuel qui respire la quantité de CO2 qu’il économise.

En outre, il y a aussi des commentaires immédiats après ces moments d’ “économie de carbone”. Lorsque vous choisissez une application à faible impact carbone, passez un appel en mode faible volume de données ou prenez d’autres décisions écologiquement plus responsables, un point vert apparaît sur la barre d’état. Ces points s’intègrent ensuite dans l’arbre virtuel.

Voici la vidéo de présentation du projet Onlign OS de Lu où vous verrez les points listés plus haut en action:

Vous pouvez retrouver le travail de Lu sur Luciaye.com.

Vous connaissez d’autres designer écolo qui, comme Lu, contribuent à créer des produits numériques plus responsables et plus durables ? N’hésitez pas à me le faire savoir en commentaires 🙂

Vous pouvez contribuer à créer un web plus respectueux de la planète en partageant cet article pour éveiller les consciences :)
  •  
  •  
  •  

1 commentaire

  1. En effet, c’est très inspirant. L’échange de toucher pour remplacer la vidéo, c’est génial. Le switch en période high carbon, super aussi, mais il faudrait s’adapter. Ce sont des propositions à la fois alternatives, originales et très chaleureuse, je trouve. Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *