La police choc qui illustre la fonte des glaces

Nous sommes le 18 mars 2021 et depuis hier, depuis le mercredi 17 mars 2021, la France est à découvert climatique.

Hier était le “Jour du dérèglement”, ce jour symbolique où la France a épuisé tout le quota d’émissions de gaz à effet de serre que le pays pouvait émettre en un an pour respecter l’objectif de l’Accord de Paris et ainsi atteindre la neutralité carbone en 2050.

A partir d’aujourd’hui donc, nous sommes à découvert climatique et vivons à crédit. Le chemin reste long à parcourir mais pour la bonne nouvelle – le terme est peut-être un peu fort mais comme toujours, on essaie ici de voir le verre à moitié plein – nous avons tenu 12 jours de plus que l’an dernier (5 mars 2020). 

Selon l’Affaire du Siècle, à l’origine de la création du Jour du dérèglement, ce décalage s’explique par les conditions exceptionnelles que le gouvernement a dû imposer à cause du Covid (moins de déplacements génèrent inévitablement moins d’émissions carbone). Il faut donc rester vigilant et ne pas prendre ce “bon” signe pour acquis.

Pour marquer le coup si je puis dire et participer à l’éveil des consciences, j’ai eu envie d’écrire un article un peu différent aujourd’hui. 

L’article d’aujourd’hui devait traiter des polices de caractères: comment bien les choisir et les optimiser pour qu’elles soient adaptées à votre besoin tout en pesant le moins lourd possible. Cet article sera pour demain mais je vais quand même parler typo aujourd’hui.

The Climate Crisis Font

Il y a quelques jours, en lisant l’une de mes newsletters préférées, je suis tombée sur une info qui a attirée mon attention.

Il s’agissait de la mise en avant de l’initiative d’un des plus grands journaux des pays nordiques, le journal finlandais Helsingin Sanomat.

Le journal, qui a pour mission je cite: “de faciliter la compréhension d’information complexe et importante”, a fait le constat suivant:

Le changement climatique est un phénomène long et abstrait, et en tant que tel difficile à appréhender pour nous les humains. Nous avons été câblés pour réagir davantage aux menaces que nous pouvons facilement observer. 

Le journal a donc eu l’idée de créer une police de caractères un peu particulière qui a pour but d’imager les effets du changement climatique sur la fonte des glaces de la mer arctique. Les membres du journal ont baptisée cette typo choc “The Climate Crisis Font”.

Le principe est de remplacer les variations d’épaisseur de la police (light, regular, bold, extra bold…) par des années, de 1979 à 2050. A chaque année correspond une épaisseur de trait censée représenter les glaces de la mer Arctique. Plus nous avançons dans le temps, plus l’épaisseur de la glace typo s’affine.

Climate Crisis Font

La police s’appuie sur les données du NSIDC (National Snow and Ice Data Center) de 1979 à 2019 et sur les prévisions du IPCC (Intergouvernemental Panel on Climate Change) jusqu’en 2050. Selon l’année utilisée, la typo est plus ou moins épaisse pour montrer comment la glace devrait rétrécir en raison du changement climatique si les prévisions actuelles s’avèrent justes.

Le résultat fait froid dans le dos. Voici l’avant-après, de 1979, année où les mesures satellite ont commencé, à 2050 où le volume de glace devrait avoir diminué pour représenter seulement 30% de ce qu’il était en 1979.

Climate Crisis Font

Le journal permet de télécharger gratuitement cette police et encourage les médias, les marques, quiconque souhaite attirer l’attention sur l’urgence de la situation, à l’utiliser dans leurs campagnes de communication.

Si cet article un peu particulier vous plaît, n’hésitez pas à me le dire en commentaires. J’essaierai de partager ici d’autres initiatives intéressantes.

Vous pouvez contribuer à créer un web plus respectueux de la planète en partageant cet article pour éveiller les consciences :)
  •  
  •  
  •  
Publié le
Catégorisé comme Comprendre

1 commentaire

  1. Oui, ça me plait carrément ! C’est un excellent media pour se faire de la fonte des glaces une image mentale efficace. Je vais m’en servir, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *